Croyez-vous aux profils types d'enfants harcelés ? 🤓😇🤠🤡👩‍🚀👱‍♀️🙍‍♂️

Dernière mise à jour : 8 nov. 2020


Pour ma part, j'aurais beau essayer de trouver un dénominateur commun entre les enfants qui se font harcelés, je n'en trouve aucun. Certes les témoins racontent que les harceleurs exploitent une faille...mais qui n'en a pas ?

Qui n'est pas complexé par une partie de son corps ? Qui n'a jamais eu peur de ne pas avoir la réaction, l'attitude attendue des autres, particulièrement à l'adolescence ?

Non vraiment je ne pense pas qu'il y ait un profil précis des enfants harcelés, ni harceleurs d'ailleurs..

Mais alors qu'est ce qui provoque, fabrique le harcèlement ?

Lorsque je me suis formée sur la question du harcèlement, mes formateurs me parlaient de contexte 🤔🤔 Cette question était pour moi la plus difficile a comprendre...qu'entendaient-ils par contexte?

Il m'a fallu pour cela vous lire, vous écouter, vous parler.

C'est ainsi que j'ai réalisé ceci : le harcèlement découle d'une série d'éléments mis bout à bout, qui comme une opération mathématique, donne un résultat.


Il y a d'abord la rencontre entre deux personnes qui donnera plein de possibilités: de l'indifférence, de l'amitié, de l'amour, de la rivalité ou...du harcèlement. L'un trouve la faille de l'autre, et l'exploite en vue d'exercer une intimidation. En isolant ces deux individus, celui qui subi à tout le loisir de se défendre, de riposter, d'en rire ou de ne pas y prêter attention.

Maintenant ajoutons un contexte à ces deux personnes : des témoins qui rient, des témoins passifs, des témoins qui pensent aider en incitant à se défendre alors que c'est justement impossible, un climat ambiant violent ou froid, des parents bouleversés avec un fort sentiment d'impuissance, des enseignants qui banalisent ou qui se trompent de cible, un chef d'établissement désinvesti qui se montre plus soucieux des chiffres que de la sécurité, etc...

Peut-être reconnaissez-vous ces éléments dans votre histoire ?

Je suis certaine que ce contexte vous parle, puisque c'est auprès de vous que je l'ai appris.

Vous savez quoi ? Je trouve que c'est une bonne nouvelle...pourquoi ?

Parce qu'agir à déconstruire un profil type est totalement contre mes valeurs... Cela impliquerait de demander à un enfant de ne pas être qui il est, de ne pas ressentir ce qu'il ressent...en lui imposant un moule, et nier sa personnalité.

Par contre, agir contre un " contexte type " est bien plus envisageable.

Comment ?

En sensibilisant et en formant les équipes enseignantes, en accompagnant les parents, en rencontrant les élèves dans leur classe pour en discuter, en soutenant les enfants harcelés grâce à un accompagnement adapté, fait d'écoute de respect, et en l'aidant à puiser dans ses ressources pour sortir la tête de l'eau, et faire que plus jamais il ne soit pris au piège d'un contexte asphyxiant.

Et pas que !

La forte mobilisation des groupes contre le harcèlement scolaire sur Facebook contribue à changer le contexte grâce à tous vos messages, votre réactivité, vos conseils, votre soutien, vos partages et vos coups de gueule 👍🏼💪🏻

Cela prend du temps, de l'énergie mais j'y crois ! 🤞🏼😄

Elsa

158 vues0 commentaire