Mon enfant est harcelé à l'école ; que dois-je faire ?

Dernière mise à jour : 22 nov. 2020

Vous pouvez contacter le 3020 qui est le numéro national officiel dédié au harcèlement scolaire. Gratuit et anonyme, des psychologues et des éducateurs sont à votre écoute, pour vous soutenir, vous guider et vous orienter.


Savez-vous que les établissements scolaires ont l'obligation de mettre en place un protocole de traitement au harcèlement scolaire ?


C'est pour cette raison qu'il est important, et dans votre intérêt de contacter par mail ou téléphone un professionnel (enseignant, directeur, chef de l'établissement, CPE, ou professeur principal) de l'école, du collège ou du lycée en question. Une rencontre doit être organisée afin d'exposer la situation, et de mettre en place le protocole.


Je vous conseille de ne pas tarder à les contacter après avoir découvert la situation dans laquelle est votre enfant.


Lors de ce rendez-vous, qui doit avoir lieu dans l'enceinte de l'établissement, vous aurez l'occasion de parler de ce qui vous inquiète, ou de ce que votre enfant vous à confié. Il arrive que ce moment soit éprouvant et que l'on se sente dépassé par la situation. C'est pourquoi il est vivement conseillé de préparer l'entrevue.

Vous avez à votre disposition une grille à la page 10 du protocole. Vous pourrez aussi vous munir du guide du repérage au harcèlement scolaire.

Pris isolément, les faits repérés peuvent ne pas interpeller les adultes en raison de leur banalité, par exemple.

Cette grille peut donc servir quand un professionnel est confronté à des doutes sur une situation de harcèlement. Elle est aussi utile pour axer l'entretien sur le harcèlement et éviter tout malentendu quant à votre démarche : votre objectif commun est de répondre à la souffrance de votre enfant, pas de faire un procès à l'établissement.

Si le harcèlement est avéré, le professionnel rencontré doit vous faire part des actions mises en place pour faire cesser les agissements à l'encontre de votre enfant.


Une fois le protocole installé, sa mise en place ne garantie pas un résultat immédiat, c'est pourquoi quelques jours seront nécessaire.


Si le harcèlement continue, ou empire, vous pourrez recontacter le 3020, pour qu'ils procèdent à la transmission de la situation au référent académique de votre département.

( Je vous joins ici la liste des référents harcèlement scolaire de chaque académie )

Vous n'aurez rien à faire, hormis accepter de lever l'anonymat de votre enfant et de l'établissement.

Le référent vous contactera ainsi que l'établissement, dans un délai de quinze jours.

Ce professionnel sera alors lui-même le garant de la mise en place du protocole de traitement du harcèlement, en outillant davantage l'établissement (formation des professionnels, mise en place d'ateliers auprès des élèves, rencontre avec les parents concernés).


L'ensemble de ces démarches apportent un résultat satisfaisant. Toutefois, il arrive que le harcèlement perdure et que les conséquences sur la santé et la scolarité de votre enfant soient trop engagées pour ne rien faire.

Il est important de comprendre que votre enfant peut se trouver en grande difficulté pour trouver le soutien dont il a besoin auprès de son entourage, même lorsque ses parents sont présents et bienveillants.



Pourquoi ? Parce que se confier à vous active un fort sentiment de culpabilité tant ils ont bien conscience de vous inquiéter.

Un professionnel à l'écoute et dans le non-jugement peut l'aider à dépasser sa peur et son sentiment de honte, largement alimenté par celui ou ceux qui le harcèle.


Un dernière chose importante : le harcèlement scolaire a tendance à prendre beaucoup de place dans les conversations à la maison. On cherche à savoir si ça continue, on exprime sa colère et son impuissance face aux harceleurs et parfois face à l'établissement lorsque celui-ci doute ou minimise. Par conséquent, tous les espaces de votre enfant s'en trouvent "contaminés" par le harcèlement : à l'école il le vit, à la maison on ne parle plus que de ça.

Dans la mesure du possible, aménagez un temps pour en parler, et confiez vos inquiétudes et votre colère dans les moments où votre enfant n'est pas là.


Le harcèlement scolaire peut rapidement devenir envahissant et vient perturber la vie de couple, de famille, professionnelle ou les relations avec l'entourage.


Si vous ressentez le besoin de vous confier, une ligne gratuite et anonyme existe : Inter Service Parents au 0144934493


Pour récapituler :

- Prendre rendez-vous avec l'établissement de votre enfant

- Prendre connaissance du protocole et remplir la grille des signaux du harcèlement

- Patienter le temps de la mise en place du protocole

- Si la situation n'évolue pas : contacter le 3020 pour une transmission au référent académique

- Rencontrer un professionnel pour soutenir votre enfant

- Réduire les conversations autour du sujet du harcèlement, et aborder d'autres sujets ou proposez des choses que votre enfant affectionne

- Lui accorder davantage de temps et d'attention ( quelques conseils ici)

- Accordez-vous du temps et trouver une écoute pour vous apaiser



165 vues0 commentaire